Une école autosuffisante voit le jour en Uruguay | Métro

En général, en Uruguay, les cannettes, les bouts de carton et les bouteilles de verre finissent au dépotoir. Et pourtant, c’est en grande partie à l’aide de ces matériaux qu’une bande d’amis uruguayens, inspirés par le travail de l’architecte américain Mike Reynolds, l’homme à qui on doit les «géonefs» – des constructions entièrement autonomes –, ont décidé de bâtir une école publique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *